Il semblerait que la pratique qui consiste à louer un sous domaine pour du contenu n’ayant aucun rapport avec le domaine initial serait maintenant pénalisée par Google. Qu’est-ce donc que cette pratique ? Qu’a mis en place Google récemment ? Voyons le détail dans cet article…

Sous domaines loués : comment ça fonctionne ?

Il est devenu pratique courante pour les sites importants, généralement les médias et la presse, de louer leurs sous domaines à d’autres marques. Concrètement, un site officiel de journal ou de média peut louer un sous domaine à une autre entreprise qui y proposera son propre contenu, du contenu n’ayant aucun lien avec le journal. Par exemple, un site de codes promos peut louer un sous domaine auprès d’un média connu et y proposer son contenu alors que celui-ci n’a aucun rapport.

Quel est l’intérêt de ce type de location ?

Cet échange profite aux deux parties : il permet tout d’abord aux petites entreprises de bénéficier du très bon SEO des sites les plus importants, ainsi que de la notoriété et de la confiance que les internautes ont dans ces sites. De plus, il apporte un complément monétaire aux sites qui peuvent monétiser leur notoriété et leur bon positionnement.

La pénalisation des sous domaines

Google avait annoncé mi Août que cette pratique serait pénalisée à l’avenir. Concrètement, cela entrainerait donc une importante baisse de trafic pour les sites concernés. Un récent Tweet de Glenn Gabe indique que cette pénalisation est en cours : Google peut maintenant déterminer si le sous domaine a un réel rapport avec le domaine et si ce n’est pas le cas, pénaliser son positionnement. Il est donc estimé dans ce type de cas une chute de trafic de plus de 40% !

Il semble qu’actuellement, Google ne pénalise que les sous domaine et que le positionnement des domaines ne soit pas impacté. Cependant, il est tout à fait possible que l’algorithme finisse par pénaliser également les domaines sur le long terme.

Besoin d’accompagnement pour votre stratégie SEO ? Iziweb Crea optimise votre référencement naturel. Contactez-nous pour plus d’informations.

Source : BDM, LePtiDigital.