expérience utilisateur - Iziweb Crea

L’année 2020 déjà bien entamée, Google nous en dit plus pour 2021 sur ses critères pour le  bon référencement d’un site Internet. En effet, l’année prochaine, la firme américaine prévoit une mise à jour de son algorithme qui prendra en compte l’expérience utilisateur. Si c’était déjà le cas, il semblerait que ce critère aura encore plus d’importance dans les années à venir.

Qu’est ce que l’expérience utilisateur (UX) ?

L’expérience utilisateur vise à concevoir un site Web de manière à ce que l’utilisateur se sente bien, soit en confiance, puisse trouver les informations qu’il recherche facilement et souhaite rester, interagir avec le site. L’UX englobe : l’apparence du site et son ergonomie, la facilité d’utilisation, la capacité à s’adapter aux différents terminaux utilisés par les utilisateurs (mobile, tablette, portable, grands écrans…) entre autres.

“Google Page Experience”: La nouvelle mise à jour

Google a annoncé dans un de ses posts que désormais, les sites seront évalués en fonction de la façon dont les utilisateurs interagissent avec leurs différentes pages Web. Une mauvaise expérience utilisateur (par exemple: un taux de rebond élevé, une page non responsive…) aura pour conséquence une baisse dans les résultats de recherche pour les sites web concernés. Tous les webmasters devront prendre en compte des critères tels que le mobile friendly, le protocole HTTPS, la navigation sécurisée et la présence d’annonces intrusives.

Comment l’expérience utilisateur sera-t-elle mesurée ?

Trois aspects de l’expérience utilisateur appelés critères de Core Web Vitals seront pris en compte par Google : le chargement, l’interactivité et la stabilité visuelle. Ces critères permettent d’aider  les propriétaires de sites à mesurer l’expérience utilisateur sur le Web. Voici les mesures correspondantes et leurs seuils respectifs :

    • Largest Contentful Paint (LCP): il correspond au temps de chargement d’une page pour que le contenu soit visible rapidement par l’utilisateur. Le LCP doit être inférieur à 2,5 secondes
    • First Input Delay (FID) : ce facteur mesure l’interactivité, c’est-à-dire le temps entre la première interaction de l’utilisateur avec la page (clic sur un lien ou un bouton…) et le moment auquel le navigateur peut vraiment répondre à cette opération. Pour une expérience utilisateur optimale, les pages doivent avoir un FID inférieur à 100 millisecondes.
    • Cumulative Layout Shift (CLS) : ce critère mesure la stabilité visuelle, c’est à dire les décalages de mise en page. En d’autres termes, les éléments d’une page ne doivent pas changer de position. Pour une bonne expérience utilisateur, les pages web doivent avoir un CLS inférieur à 0,1.

web vitals essentials

Vous l’aurez compris, l’expérience utilisateur est un critère important pour Google et cette tendance va devenir de plus en plus présente. Vous souhaitez un site Internet responsive, et optimisé pour le référencement naturel? Contactez-nous !

Source: BDM