Articles

Il arrive que les pages d’un site Internet soient déplacées sur un nouveau domaine, que les URL soient modifiées ou que les pages soient totalement supprimées. Cela entraîne une impossibilité d’affichage de la page demandée, qui est alors remplacée par une page 404.

Pourquoi est-il nécessaire de configurer des pages 404 ?

Laisser la page 404 par défaut peut être pénalisant dans la mesure où beaucoup d’utilisateurs risquent de quitter votre site, retournant dans la barre de recherche afin de trouver le contenu souhaité autre part. Presque tous les sites proposent donc une redirection automatique ou manuelle vers la page d’accueil pour éviter cela, ou bien vers une page définie qui bien entendu n’est jamais choisie au hasard.

A noter : la présence de pages 404 ne pénalise pas le référencement naturel d’un site tant que leur nombre reste raisonnable. Consultez également cet article récapitulant les points importants en SEO en 2019.

Comment rendre cette page originale ?

Il faut déjà tenter de trouver une phrase amusante pour décrire le problème. Intégrer une illustration ou un élément de l’identité de marque pour accompagner cette phrase peut également être judicieux.

Le but est en fait de divertir l’internaute pour qu’il passe l’éponge sur le fait qu’il n’aura pas l’information qu’il souhaitait obtenir en se rendant sur la page.

Une page 404 bien construite prouvera aux visiteurs que vous ne laissez rien au hasard, que vous êtes pointilleux.

Quelques exemples dont il faut s’inspirer :

Le site worrydream.com, qui reprend la célèbre « Trahison des images » de René Magritte,  en intégrant à la page la même pipe accompagnée du slogan « Ceci n’est pas une page. »

Coca-cola-france.fr, qui utilise une canette vue du haut pour représenter le 0 du « 404 », et reprenant leur célèbre rouge pour colorer les deux 4.

Innocent.fr, qui a intégré une vidéo dans sa page 404, incitant à rester sur le site. Cela leur permet d’attirer l’attention des visiteurs sur autre chose que le fait que la page est indisponible.

Nike.com, qui inscrit l’expression « Temps Mort », et  propose directement les produits les plus vendus en France. Toutes les occasions sont bonnes pour vendre plus !

Faites appel à Iziweb Crea !

Si vous souhaitez que nous prenions en charge la construction de votre site web, comprenant la création et le remplissage des pages, mais aussi la création d’une charte graphique, la sécurisation ainsi que l’hébergement du site, contactez-nous sans plus attendre ! Nous nous assurerons également de son bon référencement sur les moteurs de recherche pour permettre à votre entreprise de gagner en visibilité.

S’il est possible d’acheter des produits sur certains réseaux sociaux, comme c’est le cas par exemple sur Pinterest ou Instagram, Google a annoncé dernièrement une prochaine nouvelle fonctionnalité permettant de faire de même dans son onglet « Google Images »…

Quelques informations sur « Shoppable Ads »

La nouvelle fonctionnalité déployée par Google s’appellera « Shoppable Ads« . Alors comment cela fonctionne-t-il ? Actuellement, Pinterest et Instagram utilisent déjà cette fonctionnalité : certains articles sont tagués dans les images, et il est possible, en cliquant, d’avoir des informations comme le nom du produit, le prix, d’accéder à une fiche produit détaillée, avec la possibilité ensuite de visiter le site.

De la même façon, Google proposerait cette possibilité sur Google Images, ce qui constituerai un mix entre la fonctionnalité « Images » et « Shopping ». Cela est donc une toute nouvelle opportunité pour les marques. Si apparaître aux internautes pendant leur recherche et être positionné dans Google Images était déjà un moyen supplémentaire pour se faire connaître et pour capter l’attention des prospects, la possibilité de faire de la publicité sur Google Images apporte d’autres avantages…

Publicité dans Google Images : pourquoi est-ce intéressant ?

En utilisant les codes des réseaux sociaux et en mettant en avant les produits que l’on propose, on peut donc davantage capter l’intérêt des internautes. De plus, cette fonctionnalité permettra de donner immédiatement des informations sur le produit (notamment son prix), et un lien vers la fiche produit. Le canal de conversion est donc considérablement raccourci. De plus, cette fonctionnalité incitative rend le processus simple et rapide pour l’internaute.

Actuellement en processus de test auprès de plusieurs retailers, la fonctionnalité « Shoppable Ads » devrait être disponible dans les mois à venir.

La publicité sur les réseaux sociaux ou sur Google vous intéresse ? N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations. Nous gérons votre publicité et vos campagnes Google.

Source : BDM

seo

Comme il en a l’habitude régulièrement, John Mueller a fourni récemment quelques informations à jour en termes de SEO, qu’il est intéressant de garder à l’esprit pour l’année 2019… Retour sur 7 affirmations SEO données par John Mueller via Hangout.

Indexation, référencement et contenu dupliqué

Le référencement des images dans Google Image s’apparente désormais au contenu textuel dans Google. Pour être référencée, l’image doit être unique (dimensions, aspect graphique, poids, etc). L’objectif est de ne pas proposer deux fois la même image dans les résultats pour les internautes.

Il en va de même pour le contenu dupliqué textuel. En cas de contenu dupliqué, Google n’indexera que le premier contenu trouvé, et ignorera les pages présentant du « duplicate content », qui ne seront donc pas indexées.

De plus, il ajoute que l’outil de suppression d’URL ne sert aucunement à désindexer une page mais simplement à la masquer temporairement des résultats de recherche.

Structure de site web et serveur web

Il est maintenant confirmé que les données structurées sont moins explorées par Google que le reste de la page. En cas de mise à jour majeure de ces types de données, il est alors conseillé de redemander une indexation au moteur de recherche en passant par la Search Console.

John Mueller a également parlé de la recherche vocale, pour laquelle il précise qu’aucune action n’est nécessaire pour optimiser un site, et confirmé que les liens externes sont bel et bien un « plus » pour les pages d’un site web, car ils permettent d’améliorer l’expérience utilisateur et d’aider le moteur de recherche à comprendre le contenu.

Enfin, l’emplacement géographique d’un serveur web n’a pas d’impact sur la vitesse de chargement des pages, il est cependant conseillé d’utiliser un CDN si le site s’adresse à plusieurs pays différents.

Vous êtes intéressé par l’optimisation SEO de votre site web ? Iziweb Crea s’en charge pour vous. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

A l’occasion des 20 ans de Google, nous vous donnions quelques informations sur les possibilités d’évolution du moteur de recherche. Certaines fonctionnalités étaient en pourparler, dont Google Discover, qui est actif aux États-Unis depuis peu de temps. Nous vous en disons davantage sur le sujet…

Google Discover : comment cela fonctionne-t-il ?

Annoncé en Septembre, Google Discover aurait pour but de présenter sur la page d’accueil Google, depuis toujours vierge de contenu, du contenu « suggéré » (images, articles, vidéos et actualités), personnalisé en fonction des centres d’intérêts, dernières recherches et derniers articles lus des internautes. Cette fonctionnalité est accessible aux États-Unis depuis fin Octobre. Il est également possible d’y accéder en réglant le pays du moteur de recherche sur « États-Unis » et la langue sur « Anglais ».

Cette version propose, sous la barre de recherche, plusieurs « cartes » pointant vers différents articles. Il est également possible d’effectuer des réglages pour obtenir un journal personnalisé en fonction des sujets qui nous intéressent.

SEO : comment s’adapter à cette « révolution » ?

Nous connaissions la position zéro, qui consiste, pour le moteur de recherche, à intégrer des éléments de contenu avant même le premier résultat de recherche. Si cette position zéro est très intéressante en termes de SEO, il va devenir encore plus avantageux d’apparaître dans Google Discover, dans la mesure où cette page s’affiche avant même la saisie d’une requête.

Il est fort probable que cette fonctionnalité soit très vite déployée en France et que les critères a optimiser pour apparaître dans Google Discover soient bientôt disponibles… Il s’agira alors d’un nouveau canal pour optimiser sa visibilité sur le web et pour générer du trafic naturel

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez optimiser votre visibilité sur Google ? Consultez notre page dédiée au sujet ou contactez-nous pour plus d’informations sur le référencement naturel.

Source : Abondance

avis clients

Toute entreprise aime mettre en valeur les avis clients favorables sur son site Internet, dans la mesure où ils ont un pouvoir non négligeable sur leur crédibilité et leur e-reputation. La plupart des internautes tiennent compte des avis avant de faire un achat en ligne, se renseignent sur les réseaux sociaux ou sur des plateformes telles que Yelp ou TripAdvisor avant de se décider. Mais les avis clients peuvent aussi avoir un poids dans le référencement.

avis clients

Comment les avis clients influencent le référencement d’un site ?

Les moteurs de recherche utilisent maintenant les avis clients en tant que « contenu », de la même façon qu’ils analysent le contenu du site en lui même, pour ajuster les positions dans les pages de résultats de recherche.

Les robots tiennent alors compte de plusieurs éléments dans leur algorithme : le nombre d’avis par site, la crédibilité des sites sur lesquels sont postés les avis, le nombre de sites différents et le score moyen accordé par les internautes.

Les « rich snippets » affichés sur les pages de résultats (prix, avis, date et lieu d’événements…) et générés par les robots grâce à un fichier de développement, permettent d’améliorer la lisibilité des résultats et donc d’améliorer la visibilité du site dans les SERP. Si celui-ci comporte des avis positifs (sous forme de note), Google le prendra en compte. Celui-ci a cependant annoncé que le développement des rich snippets ne garantissait pas leur apparition dans une page de résultats.

Comment jouer sur ce levier ?

Leur impact étant non négligeable, il est très important de pousser ses clients à donner leur avis s’ils ont été satisfait de leur produit ou de leur prestation. La première étape est de créer un profil sur plusieurs réseaux sociaux, sur Google My Business et sur des annuaires correspondant à son secteur d’activité.

Il est positif pour le référencement également de répondre aux avis laissés sur toute plateforme, car cela constitue un contenu plus important et témoigne de la réactivité du site.

Sources : 1ère position, Brand Advocacy