SEO international

Une entreprise souhaitant s’implanter dans un autre pays, et donc proposer un site dédié, devra penser à de nombreux points clés pour optimiser son site et son référencement.

SEO international

L’ANALYSE DU MARCHÉ

La première étape consiste à analyser le marché du pays dans lequel on souhaite s’implanter. Il est essentiel de se renseigner sur les habitudes des internautes (qui sont forcément différentes) en terme de design, de comportement de recherche, de terminaux de navigation, de mots-clés recherchés, d’achat en ligne…

LE CHOIX DU NOM DE DOMAINE

Le choix du nom de domaine est également important, pour la notoriété de la marque et pour le référencement du site. Trois choix sont possibles : on peut utiliser un nom de domaine avec une extension par pays, utiliser un sous-domaine par pays, ou encore un sous-répertoire par pays. Si l’on parle uniquement de référencement, il vaut mieux privilégier la première solution. Il s’agit cependant de la solution la plus coûteuse.

L’HÉBERGEMENT

Pour choisir son hébergement, tout dépend du pays dans lequel on souhaite s’implanter. Certains pays (comme la Chine) exigent un hébergement dans le pays même. Tous n’ont pas cette exigence, mais il faut également prendre en compte le facteur suivant : le temps de chargement peut être long si le serveur se trouve dans un pays loin du pays visé. Pour héberger un grand nombre de sites destinés à plusieurs pays différents, le plus pertinent est d’utiliser un Content Delivery Network (CDN).

LA MISE À JOUR TECHNIQUE

Il peut être nécessaire de s’adapter à d’autres moteurs de recherche, en fonction du pays visé. Tous n’ont pas les mêmes critères techniques, il est donc important de se renseigner afin de pouvoir optimiser le site en conséquences.

Le code du site doit également comporter les balises « hreflang » afin de spécifier la langue de chaque page.

LA TRADUCTION DU CONTENU

Cela peut paraître une évidence, mais il est important de penser à traduire chaque élément du site ! Les URLs, les titles, les méta descriptions, les menus, les widgets, le contenu, les attributs alt et titles des images, la page 404… Cela peut prendre du temps, car une traduction littérale sera, dans la plupart du temps, peu pertinente pour l’internaute. Il est essentiel de proposer du contenu dans un langage parfaitement compréhensible et qui paraisse naturel à l’internaute.

LE LINKING

Enfin, pour optimiser le référencement de son site à l’international, il faut revoir la stratégie de linking. Le travail de recherche de sites de confiance dans le pays en question, s’il peut paraître long, est nécessaire.