SEO et UX : 2 notions opposées ?

Pour résumer, le SEO (référencement naturel) cherche l’optimisation pour les moteurs de recherche. L’UX (expérience utilisateur), elle, vise l’optimisation pour l’utilisateur. Ce n’est pas pour autant que ces 2 notions sont à distinguer. Au contraire, elles doivent se compléter et se servir réciproquement.

L’UX a maintenant une place centrale dans les algorithmes pour juger la pertinence et la qualité de votre site. Plus l’accès aux informations voulues par l’internaute est facile, et mieux il sera classé dans les résultats de recherche.

Quels critères pris en compte ?

Les critères les plus importants (soit ceux qui ont le plus fort impact sur votre référencement) sont les suivants : le contenu doit tout d’abord répondre au mieux à l’intention de recherche de l’internaute, Google parvient en effet à cerner les sites qui ont été conçus pour convenir aux robots plutôt qu’aux utilisateurs finaux, et les pénalise en conséquence. La richesse sémantique (vocabulaire soutenu et diversifié), la présence de CTA (« call-to-action »), et un bon maillage interne sont également des facteurs-clés. Un autre critère primordial pour une expérience utilisateur optimisée est de bâtir un site responsive (lisible sur tout type d’appareil, et si possible « mobile-first »). En effet, le trafic Internet provenant des mobiles représente à lui seul presque autant que celui des ordinateurs et tablettes combinés.

D’autres critères sont pris en compte pour l’analyse de pertinence de votre site web par les robots, mais ils auront un plus faible impact sur votre référencement. Ainsi, un site trop statique, des temps de chargement des pages trop longs, ou des URLs non sécurisées risqueront par exemple de pénaliser votre site dans leur ranking.

L’absence d’adresse postale, de n° de téléphone et de moteur de recherche interne n’ont a priori pas d’impact. De même pour les fautes d’orthographe, les couleurs et les polices d’écriture. Attention cependant car cela reste actuellement invérifiable. Beaucoup de référenceurs sont cependant d’accord sur ce point.

Un nouveau SEO ?

Plaire aux robots est une chose, mais c’est finalement aux utilisateurs qu’un site est réellement destiné. Google a alors réagi en intégrant des critères liés à l’expérience utilisateur pour le classement des résultats de recherche.

Afin de ne pas être pénalisé, votre site doit donc considérer le facteur « expérience utilisateur » à sa juste valeur. Il est nécessaire de rendre la navigation agréable et intuitive pour l’utilisateur. L’internaute ne doit pas avoir à réfléchir pour trouver ce qu’il désire. Il peut aussi être intéressant de l’inciter à interagir, le but étant de l’impliquer dans une relation avec votre entreprise.

Des audits UX peuvent ainsi vous permettre d’identifier des freins à l’ergonomie, et donc à votre référencement. De plus en plus, on parle de SXO (pour « Search eXperience Optimization ») en tant que « nouveau SEO ».