Achat en ligne

L’année 2020 a chamboulé nos habitudes de vie et de consommation et l’achat en ligne s’est démocratisé. Une étude a été menée par la sociologue Terhi-Anna Wilska et par ShopAlike / LadenZeile, pour déterminer comment l’année 2020 a modifié les habitudes de consommation dans 13 pays européens.

Les personnes âgées se mettent au e-commerce

Si l’achat en ligne était auparavant principalement utilisé par les plus jeunes, les données Google Analytics ont permis de constater que les plus âgés se sont mis au commerce en ligne : entre 2019 et 2020, la tranche des + de 65 ans a augmenté de 92% en moyenne (+182 % en Autriche, +142 % au Danemark, +129 % en Finlande). En France, l’augmentation est de 65%. Avec la fermeture des commerces, le e-commerce a été testé et adopté par cette génération.

Les produits qui connaissent une nette progression

Pendant l’année 2020, le temps passé à la maison en confinement et le télétravail ont modifié le type de produits les plus achetés et certains produits montrent une progression impressionnante par rapport à l’année 2019. Ce sont les poids et matériels de fitness qui arrivent en tête (avec une progression de 9349% par rapport à l’année 2019 !), puis suivent les masques de protection (+8162%), le compost (+1510%), les puzzles (+1149%), et bien sûr des produits directement liés au contexte : thermomètres, gants jetables…

Commerce en ligne : perspectives pour 2021

Selon cette étude, il semblerait que les personnes âgées vont devenir des acheteurs en ligne réguliers. Cette tendance va donc amener à repenser les sites Internet pour cette nouvelle cible. Il sera nécessaire de rassurer l’internaute sur la sécurité du site et des moyens de paiement, la confidentialité des données… La livraison doit également être optimisée et rapide pour ne pas rendre l’achat en ligne trop contraignant pour cette partie de la population.

À l’inverse, les plus jeunes sont ceux qui ont le plus souffert économiquement et leur situation financière se dégradant, la consommation de la part de cette cible va certainement continuer de diminuer, par rapport aux plus âgés dont le pouvoir d’achat a été moins impacté.

En conclusion, on peut prévoir un recul de la consommation des plus jeunes, mais une nouvelle cible arrivant sur le commerce en ligne qui pourrait compenser cela, à condition de s’adapter à ce nouveau public !

Vous souhaitez créer un site e-commerce ? Iziweb Crea est disponible pour échanger sur votre projet ! Contactez-nous !

Comme nous vous le présentions dans cet article, la Région Auvergne-Rhône-Alpes propose une prise en charge de 50% jusqu’à 1500€ aux artisans, commerçants et indépendants pendant cette période particulière afin de leur permettre de développer leur présence en ligne. Dans la mesure où beaucoup de services demeurent fermés ou limités, il s’agit d’une opportunité pour vendre en ligne, oui, mais pas que !

Quel site Internet pour bénéficier de l’aide de la Région ?

L’aide proposée par la Région est tout d’abord un moyen de lancer un site Internet e-commerce et développer sa vente en ligne à moindre coût, dans le contexte actuel qui oblige de nombreux commerces à restreindre ou arrêter complètement leur activité physique.

Mais toute entreprise souhaitant créer un simple site vitrine peut également bénéficier de cette aide. Utile pour la prise de rendez-vous, la prise de contact ou simplement la présentation de ses activités et prestations, le site Internet vitrine a toujours été un atout en communication, et est primordial en communication digitale !

L’aide concerne aussi la refonte ou optimisation des sites existants. Si votre site Internet a déjà quelques années et que vous souhaitez le moderniser ou l’adapter à la situation actuelle (par exemple mettre en place le click&collect…), vous pouvez également utiliser l’aide de la Région.

Vous êtes intéressé par un site vitrine ou e-commerce ou vous souhaitez une refonte de votre site existant ? Contactez-nous !

Présence en ligne : les prestations concernées

En réalité, la présence en ligne englobe bien plus de prestations que la création d’un site Internet : achat de nom de domaine et hébergement sont deux prestations complémentaires au site Internet concernées par cette aide.

La publicité l’est également : vous pouvez bénéficier de l’aide pour développer votre visibilité via les réseaux sociaux ou les moteurs de recherche. Vous souhaitez opter pour une solution sur le long terme ? Vous pouvez aussi choisir une prestation de référencement naturel, qui a l’avantage de perdurer par rapport à la publicité.

L’une de ces prestations vous intéresse ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous effectuons les démarches pour vous et vous accompagnons dans votre projet afin de développer votre présence en ligne !

E-commerce - Iziweb Crea

Selon le baromètre du commerce électronique Kantar publié exclusivement par LSA, le commerce alimentaire en ligne a connu une croissance explosive pendant la période de confinement, les produits de grandes consommations achetés principalement sur les sites grandes surfaces du marché ont également augmenté de 55%. De mars à mai 2020, la valeur totale de ce segment est de 3,7 milliards d’euros. C’est une véritable aubaine pour les commerçants de se lancer dans la vente en ligne afin de pérenniser leur activité. Décryptage dans cet article.

La forte progression de la vente en ligne

Le Covid-19 a favorisé le développement du commerce électronique, en particulier les ventes de produits alimentaires en ligne. Selon le baromètre Kantar publié exclusivement par LSA, le commerce en ligne a généré 44,5 milliards d’euros au cours des six premiers mois de 2020. Il s’agit d’une augmentation considérable  de 13% par rapport au premier semestre 2019.

Pendant le confinement, la croissance des dépenses en ligne a atteint un niveau sans précédent. De mars à mai 2020, la valeur de ces produits a augmenté de 37% par rapport à ce chiffre à la même période en 2019. De même, pendant la période de confinement, les commandes en ligne ont augmenté de 20%.

Une autre leçon, tout aussi importante, est que la crise sanitaire a fait de l’essor du commerce alimentaire en ligne une réalité. Également, l’engouement des acheteurs en ligne français se porte beaucoup sur  la parapharmacie (+ 49%) et les articles ménagers (+ 46%).

Le “click and collect” en plein essor

Le click and collect consiste, pour les internautes, à commander leurs produits directement sur le site d’un magasin de leurs choix et à aller récupérer leur commande quelques heures après en point de vente. 

Aujourd’hui, 1 foyer sur 4 a déjà testé le “click and collect”. Avec la crise sanitaire, c’est devenu une pratique très répandue partout en France.  En effet, il devient un gros avantage tant pour les entreprises que pour les consommateurs. Pour les clients, les avantages principaux sont la gratuité et le gain de temps.

Pour les commerces, cela a considérablement augmenté le pourcentage de ventes en ligne et même augmenté le nombre de clients. Cela peut contrer la concurrence en fournissant de meilleurs délais et / ou des références plus disponibles.

Vous souhaitez commencer à vendre vos produits en ligne ? Contactez-nous ! Vous pourrez bénéficiez de jusqu’à 1500 € de subventions de la part de la région Auvergne Rhône-Alpes pour la conception de votre site e-commerce. Nous vous accompagnons dans la mise en place de cette démarche et pour la conception de votre site.

Aujourd’hui, sur mobile ou desktop, c’est le moteur de recherche Google qui s’ouvre automatiquement si vous utilisez Safari, le navigateur web d’Apple. Chaque année, Google dépense des milliards de dollars pour cela. Mais cela pourrait bien changer, car plusieurs éléments indiquent qu’Apple pourrait proposer son propre moteur de recherche !

Des signes qui indiquent un futur moteur de recherche Apple ?

Si les deux entreprises “cohabitent” dans des modèles d’affaires différents, elles restent en concurrence forte en ce qui concerne le développement d’applications. Cette concurrence est accentuée notamment par le fait que Google “pré-installe” ses applications (le moteur de recherche, mais aussi Google Maps, Google Météo…), même sur Apple.

Cependant, en Août 2020, on apprenait qu’Apple recherchait des ingénieurs spécialisés dans le développement de moteurs de recherche. De plus, sur iOS et iPad OS 14 en beta, c’est le moteur de recherche d’Apple qui a la priorité sur celui de Google. Enfin, selon la page de support d’Applebot, il semblerait que cet outil puisse maintenant scanner les pages web et proposer des pages de résultats.

À quels changements faut-il s’attendre ?

Un moteur de recherche Apple pourrait suivre les requêtes de l’internaute d’une machine à l’autre et devenir le coeur même de l’écosystème iOS, ce qui peut grandement améliorer l’expérience utilisateur des personnes possédant plusieurs produits Apple. Pour se démarquer de Google et séduire les internautes, Apple pourrait donner davantage d’importance à son positionnement déjà bien ancré qui consiste à protéger au maximum les données de ses utilisateurs.

Bien entendu, cette nouvelle pourrait avoir un énorme impact au niveau du SEO (référencement naturel). Apple représente presque un quart du marché mondial en termes de mobilité selon statcounter, les sites Internet devront donc s’adapter à ce nouveau moteur de recherche afin de rester positionné !

Vous souhaitez améliorer votre référencement naturel ou vous assurer de maintenir celui-ci malgré les mises à jour et événements comme celui-ci ? Nous nous en chargeons. Contactez-nous !

Si vous possédez un site Internet, celui-ci dispose d’un système de cookies, déposant de petits fichiers sur les supports utilisés par vos visiteurs, permettant notamment d’analyser le trafic. En 2018, le règlement RGPD donnait, entre autres, des indications aux entreprises pour permettre aux utilisateurs d’avoir la possibilité de refuser les cookies. Cliquez ici pour plus d’informations sur le règlement RGPD. Ce mois-ci, la CNIL met à jour ses recommandations.

Les nouvelles directives de la CNIL

La CNIL a mis à jour ses directives concernant les cookies afin de mieux contrôler le ciblage publicitaire et de permettre aux utilisateurs de maîtriser leurs données.

Ces directives sont les suivantes : l’internaute doit être informé de l’usage fait des cookies s’il les accepte ou les refuse. L’identité des acteurs utilisant les cookies doit être clairement indiquée. L’utilisateur doit cliquer sur un bouton “j’accepte” ou “je refuse” (ne pas choisir ne signifie plus que les cookies sont acceptés par défaut). De plus, ils doivent pouvoir retirer leur consentement aussi facilement et à tout moment.

Quelles actions en pratique ?

Que changer sur votre site Internet ? Voici en pratique, les 3 recommandations de la CNIL :

  • afficher un bandeau indiquant “accepter” ou “refuser”
  • conserver le non-consentement et ne pas le redemander à chaque nouvelle visite
  • demander le consentement pour chaque site (si les cookies permettent un suivi sur d’autres sites que le site visité)

Certains cookies sont exemptés de ces recommandations : c’est le cas des cookies qui permettent de maintenir un produit dans son panier, par exemple.

La CNIL laisse 6 mois aux entreprises pour se mettre en conformité avec ces nouvelles réglementations. Vous souhaitez vous assurer que votre site respecte le règlement RGPD en matière de cookies ? Contactez-nous pour un audit et une mise à jour de votre site Internet !

publicité digitale - Iziweb Crea

La publicité digitale devient indispensable pour les entreprises en 2020. En effet, selon l’IAB, ce secteur connaîtrait une croissance de +6% en fin d’année par rapport à 2019. Pourquoi ce type de publicité semble-t-il être aujourd’hui le moyen le plus fiable d’atteindre sa cible pour les entreprises ?

Qu’est ce que la publicité digitale ?

Si vous ne le saviez pas encore la publicité digitale est tout simplement le fait de faire de la publicité sur Internet et ses différents terminaux (ordinateurs, smartphones, tablettes…) en utilisant des moyens comme les annonces sur Google, les pub/contenus sponsorisés sur les réseaux sociaux ou encore le display.

Quelles sont les avantages de la publicité digitale ?

L’avantage principal de la publicité sur Internet est la possibilité de toucher des millions de personnes à travers le monde. C’est un point considérable étant donné qu’il y a plus de 3 milliards d’internautes aujourd’hui. 

De plus, en utilisant ce qu’on appelle des cookies sur votre site internet, vous aurez la possibilité de cibler chaque internaute selon ses goûts, ses centres d’intérêt et même ses comportements d’achat. Votre publicité devient alors plus rentable.

Elle offre également la possibilité d’obtenir des statistiques précises sur votre audience. Ainsi vous pourrez connaître le nombre de clics, le taux de conversion et bien d’autres indicateurs qui vont vous permettre de suivre les performances de vos publicités et d’ajuster votre stratégie rapidement.

Quelles sont les canaux pour faire de la publicité digitale ?

Pour débuter dans la publicité digitale, il faut au préalable faire les bons choix de canaux de communication adaptés à sa cible. 

Premièrement si vous avez un site Internet, vous avez sûrement entendu parler du référencement naturel (SEO) qui est gratuit sur Internet. Il est devenu indispensable pour attirer du trafic qualifié. Pour augmenter vos chances d’apparaître au sommet des résultats de recherche, il existe aussi le SEA (search engine advertising), qui représente la référencement payant via Google Ads qui est la régie publicitaire de Google.

Dans toute stratégie webmarketing, la présence sur les réseaux sociaux est importante pour diffuser votre contenu: photo, vidéo, actualités et interagir avec votre communauté. Selon votre public cible, vous pouvez être présents sur Facebook, le réseau social numéro 1 dans le monde, LinkedIn pour cibler les professionnels ou encore Instagram, réseau social de l’image et de l’esthétisme. Cependant, ces différentes plateformes proposent également des services payants qui permettent de diffuser des publicités à des publics cibles selon votre objectif et votre budget.

Si vous souhaitez diffuser des annonces sur Google ou sur les réseaux sociaux ? Nous nous en chargeons. Contactez-nous !

E-commerce - Iziweb Crea

Aujourd’hui le e-commerce explose et constitue une véritable opportunité pour les entreprises de développer leur activité en ligne. Le e-commerce attire de plus en plus d’entreprises qui entrent sur ce nouveau marché, dont l’évolution s’intensifie avec le temps. En effet, les avantages liés au e-commerce font que plusieurs entreprises adaptent leur stratégie aux moyens de communication notamment via Internet.

E-commerce : Quelques chiffres clés

Selon le rapport annuel de la FEVAD en 2019, La France est le 2e marché e-commerce d’Europe après le Royaume-Uni :

  • 38,8 millions de Français achètent sur internet soit 87,5 % des internautes
  • 33% effectuent leur achat via leur téléphone mobile
  • En France, 180 000 sites e-commerces sont actifs
  • Le e-commerce génère plus de 92,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires par an

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes: le commerce électronique est actuellement l’un des secteurs les plus actifs, et cette tendance se confirme chaque année et continue de croître.

4 avantages d’avoir un site e-commerce

  1. Touchez des clients du monde entier grâce au e-commerce

Bien que la portée des magasins traditionnels soit limitée aux villes voisines, le commerce électronique peut couvrir une plus grande zone. À partir de l’ouverture d’une boutique en ligne, vous pouvez vendre des produits à des clients du monde entier.

  1. Votre magasin reste ouvert 24h/24 et 7j/7

Les sites e-commerces vous offrent la possibilité d’être ouvert tout le temps. Les clients peuvent effectuer leurs achats à toute heure de la journée.

  1. La possibilité de varier les formes de contenus

Pour réussir à attirer des clients dans votre boutique en ligne, il ne faut pas seulement mettre en avant vos produits. Diversifier le contenu en mettant par exemple des vidéos, publier des articles de blog permet d’accroître la visibilité de votre site.

  1. Suivre vos clients afin de les satisfaire au mieux

Un autre avantage d’avoir un site e-commerce, c’est de pouvoir localiser vos clients, savoir quelles sont les pages les plus visitées, ce que vos clients achètent le plus ou le moins. Ensuite, vous pouvez utiliser ces données pour optimiser votre parcours d’achat. Vous pouvez utiliser une grande partie de ces informations pour augmenter les ventes dans votre magasin. Le but est de comprendre les habitudes d’achat de vos clients et de leur fournir la meilleure expérience utilisateur possible.

Vous souhaitez mettre en place votre boutique en ligne ? Nous concevons votre site e-commerce pour vous permettre de mettre en valeur vos produits ! Contactez-nous pour plus d’informations.

Sources: FEVAD, bdc

ChatBot

Un ChatBot est un robot que l’on trouve sur certains sites Internet, sous forme de Chat, pour converser avec les internautes. Cet outil permet d’apporter un support aux clients sur les horaires de fermeture ou encore d’amener des réponses simples à des questions fréquemment posées. Cependant, un ChatBot doit être bien configuré pour être efficace ! Comment faire pour créer une bonne expérience de ChatBot à ses utilisateurs ?

Mettre en évidence le concept du robot

Dans un premier temps, il est important de préciser à l’internaute s’il a affaire à un Chat avec un être humain ou s’il s’adresse à un robot. En effet, lorsque l’on s’adresse à un robot, le comportement est différent : il suffit de taper des mots clés, il est inutile d’apporter des formules de politesse, etc. Il est donc très important de préciser avant la conversation qu’il s’agit d’un ChatBot et non d’un Chat. Pour cela, le plus simple est de créer un avatar avec l’apparence d’un robot.

S’approcher au maximum d’une conversation conviviale

Ensuite, afin de rendre l’expérience agréable pour l’utilisateur, il peut être intéressant de personnaliser le langage du robot. Cela se paramètre à de nombreux niveaux : le robot doit-il tutoyer ou vouvoyer son interlocuteur ? Peut-il faire usage de l’humour ? Tout cela doit faire l’objet d’une réflexion stratégique visant à rendre le dialogue agréable, tout en respectant l’identité et la communication de l’entreprise.

On peut aussi varier les réponses en trouvant des alternatives à « Désolé, je n’ai pas compris », par exemple. Il est également utile de prévoir une réponse à toutes les questions déplacées, telle que « Je suis un ChatBot sérieux, pouvez-vous me poser une question plus professionnelle ? ».

Dans le cas où un internaute a déjà conversé avec le robot et est de retour, il est positif pour l’expérience utilisateur de commencer la conversation par une formule telle que « Ravi de vous revoir ! ».

Prévoir un plan B

Enfin, pour s’assurer que l’internaute trouve la réponse à sa question, il est préférable de proposer, dans tous les cas, une possibilité d’envoyer un email ou de laisser ses coordonnées, afin d’être recontacté si le robot n’a pas pu répondre à la demande.

Le ChatBot est donc un excellent moyen de continuer à récupérer des leads ou apporter un support lors des horaires de fermeture.

Vous êtes intéressé par ce concept ou souhaitez mettre en place un Chat sur votre site Internet ? Contactez notre équipe !

Source : BDM

Le responsive web design correspond à cette volonté de construire votre site de façon à ce qu’il soit adapté à la navigation sur un mobile, une tablette et tout autre support permettant l’accès à Internet, et ce sans qu’il n’y ait de problèmes au niveau de l’affichage du contenu.

Cette notion est née de la progression monumentale de l’utilisation des Smartphones pour effectuer des recherches sur le web. L’usage du mobile a en effet dépassé celui du traditionnel ordinateur dans les habitudes de navigation.

Pourquoi devez-vous avoir un site responsive ?

Le fait d’adapter votre site à tous les types de formats vous permettra :

  • D’être mieux référencé (l’indexation mobile a été mise en place depuis 2017)
  • D’offrir une meilleure expérience de navigation à vos utilisateurs
  • De fidéliser plus de visiteurs en conséquence, et diminuer le taux de rebond
  • D’augmenter le taux de conversion: en facilitant la navigation, vous faciliterez aussi le parcours d’achat.

Comment construire un site responsive ?

Vous pouvez tout d’abord y parvenir grâce aux CMS : les 2 principaux, WordPress et Joomla, proposent tous deux des thèmes édités pour faciliter le responsive web design. Sur WordPress par exemple, les thèmes Karma, Modernize, Core, Skelton et plein d’autres sont conçus pour être directement lisibles sur mobile.

Les logiciels de création de site en ligne peuvent également vous permettre de créer un site avec un design satisfaisant. Cependant, ce genre de plateformes n’est pas adapté pour vous assurer un bon référencement naturel.

Le CSS3 peut également vous permettre d’adapter le design de votre site à la taille de l’écran, grâce à ce qu’on appelle les « media queries ». Il faut cependant être à l’aise avec les langages de programmation HTML et CSS.

Vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour la construction de votre site web ? N’hésitez-pas à faire appel à nos services : nous gérons pour vous la création de votre site responsive, que nous alimentons par la suite avec du contenu optimisé pour le référencement.

Nous vous expliquions il y a quelques temps que les avis (laissés sur les comptes Google My Business des entreprises) pouvaient entrer en compte dans le référencement des sites, et notamment en cas de recherche vocale. Mais les avis construisent aussi l’e-reputation de l’entreprise. Faux avis négatifs : comment réagir et quelles solutions existent ?

Quelques chiffres sur les avis en ligne

PrinceMinister et la Poste publiaient en 2014 une étude attestant que les avis avaient un réel rôle à jouer dans le processus d’achat, avec quelques chiffres à l’appui :

  • 74% des internautes ont déjà renoncé à un achat à cause d’un avis négatif
  • 41% des internautes ont déjà réalisé un achat spontané à la lecture d’un avis positif

Une étude de Médiamétrie datant de 2016 montre également que 49% des internautes ont déjà recherché des avis d’internautes pour guider leur choix de produit ou de site.

Sachant cela, de nombreuses pratiques se sont développées et peuvent fausser ces résultats, notamment la rédaction de faux avis négatifs laissés par les concurrents… Alors pour contrer cela, des solutions juridiques ont été mises en place.

La norme AFNOR pour réguler la rédaction d’avis des internautes

La norme AFNOR NF Z 74-501 a été créée et encadre plus précisément la rédaction d’avis sur Internet. Cette norme permet de laisser la possibilité de rédiger un avis uniquement aux personnes ayant réalisé leur achat. C’est le cas par exemple de la plateforme Avis Clients Validée, certifiée AFNOR. Cette certification assure aux internautes que les avis sont des réels avis de clients, et permet d’établir une relation de confiance. La norme permet également de montrer en premier les commentaires les plus récents, pour des avis représentatifs. De plus, ceux-ci ne sont pas tronqués, ce qui permet de lire le point de vue de l’internaute dans son intégralité sans clic supplémentaire.

Les avis sont donc un véritable atout pour le référencement naturel et pour l’image et la réputation de l’entreprise. Vous avez des interrogations sur votre e-réputation ? Votre référencement ? Nous optimisons au mieux chaque aspect de votre communication digitale.

Source : Abondance