WhatsApp - service de paiement

WhatsApp, le service de messagerie instantanée, propose désormais une solution de paiement via sa plateforme. Facebook a choisi le Brésil pour lancer son service dans un premier temps !

Le service de paiement est entièrement basé sur la solution Facebook Pay lancée sur Messenger l’année dernière. Finalement, il deviendra un mode de paiement unifié sur toutes les applications Facebook (Facebook, Messenger, Instagram et Whatsapp).

Un service de paiement totalement gratuit pour les particuliers

Il n’est pas étonnant que Facebook choisisse le Brésil pour lancer son application. En effet, le pays représente le deuxième plus grand marché pour l’application (120 millions d’utilisateurs actifs par mois) juste après l’Inde.

Les brésiliens auront la possibilité d’envoyer gratuitement de l’argent à leurs proches via une conversation. Autre avantage, le service de paiement permet également d’effectuer des achats en ligne auprès d’entreprises présentent sur WhatsApp Business. Pour rappel, les acheteurs payent gratuitement, mais “l’entreprise paiera des commissions similaires aux transactions par carte de crédit (3.99% pour recevoir de l’argent)”. WhatsApp Business permet déjà aux entreprises de fournir leur catalogue de produits directement dans les applications de messagerie. Le service profitera particulièrement aux PME et micro entreprises.

Mark Zuckerberg a personnellement annoncé la nouvelle fonctionnalité dans un message publié sur son compte Facebook. Bientôt, le service sera disponible dans d’autres régions du monde.

Un service de paiement sécurisé et fiable

Pour assurer la sécurité des paiements, WhatsApp utilise les méthodes d’authentification classiques disponibles sur un smartphone. Chaque paiement doit être vérifié par un code PIN à six chiffres, une reconnaissance faciale ou un lecteur d’empreintes digitales pour autoriser les transactions. Un système de surveillance anti-fraude conçu en collaboration avec PayPal prend également en charge la sécurité du service de paiement. 

Sources: PhoneAndroid,BDM

 

emoji

Dans le contexte actuel où une grande partie de la population est confinée, les réseaux sociaux ont proposé de nouveaux emojis, stickers et fonctionnalités, plus cohérents avec la situation, afin de communiquer sur les gestes à adopter, mais aussi aider les internautes à communiquer avec les personnes isolées et leur apporter leur soutien.

Des stickers et émoji supplémentaires pour se soutenir

Facebook a notamment proposé une nouvelle « réaction » afin d’exprimer son soutien à ses proches. Dans quelques jours, il sera donc possible de réagir avec un emoji qui serre un coeur dans ses bras. Dans Messenger, 16 nouveaux stickers sont disponibles. Apaisants, bienveillants, cette initiative a le même objectif : apporter son soutien et rester solidaires dans cette période. Ces nouveaux stickers sont disponibles dans le magasin de stickers.

Instagram a lui aussi proposé plusieurs nouvelles fonctionnalités pour faciliter la communication. La fonction Co-Watching permet notamment de visualiser des photos pendant un appel vidéo sur la plateforme.

Des fonctionnalités supplémentaires pour informer

Les réseaux sociaux sont beaucoup plus utilisés depuis le début du confinement. C’est donc un outil exploité pour communiquer sur les gestes à adopter.

Le fameux bitmoji de SnapChat a été mis à jour avec de nouveaux designs :

SnapChat a également créé de nouveaux filtres, incitant à rester chez soi, et des lenses en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé pour communiquer sur les façons de se protéger.

Le réseau social Instagram a également développé un sticker « Restons chez nous ». Utilisé en story, ce sticker ajoute le contenu dans une story permanente, qui apparait automatiquement en 1ère position sur Instagram.

Instagram a également développé de nouvelles fonctionnalités pour diffuser facilement les informations importantes : encarts dédiés aux recherches sur le coronavirus, stickers sur les gestes barrières, veille pour empêcher la diffusion de fausses informations… Un sticker don existe également pour récolter des fonds : les utilisateurs peuvent inviter leurs contacts à soutenir une cause de leur choix.

Les réseaux sociaux sont donc mobilisés pour apporter leur soutien. Et vous, utilisez-vous ces fonctionnalités ?

Activité en dehors de Facebook

Le nouvel outil nommé « activité en dehors de Facebook » a été lancé lors de la journée de la protection des données à caractère personnelles.  Il permet aux utilisateurs de mieux gérer leur activité en dehors du réseau social.

C’est quoi l’activité en dehors de Facebook ?

L’activité en dehors de Facebook correspond aux informations que les entreprises et les organisations partagent avec le réseau social au sujet des interactions avec elles : recherche d’un article, ajout/achat d’un article au panier, consultation d’une page, connexion au site avec Facebook… Par exemple, lorsque vous visitez un site web et que vous interagissez avec ce dernier, les données récoltées seront transmises au réseau social via Facebook Business à des fins publicitaires. A la suite du scandale de Cambridge Analytica, il n’est plus question pour Facebook de cacher à ses utilisateurs la provenance de leurs données. L’outil a été conçu pour apporter plus de transparence et de contrôle sur les données personnelles. Désormais, pour chaque site, Facebook vous informe du nombre d’interactions qu’il a reçues.

Dans les paramètres du compte, vous pouvez ainsi accéder à la liste des entreprises qui lui ont transféré des informations sur vous. Vous avez ensuite la possibilité d’effacer l’historique d’entreprises et mettre fin aux transferts d’informations de manière ponctuelle (site par site) ou définitive si vous mettez un point d’honneur au respect de votre vie privée.

Comment accéder à l’outil ?

Pour y accéder, rendez-vous sur le menu à droite de votre desktop :

  • Cliquer sur mes paramètres et confidentialité puis sur la rubrique « vos informations Facebook sur votre menu à gauche
  • Cliquer ensuite sur « Activité en dehors de Facebook »
  • Dans la colonne de droite, vous pourrez ensuite effacer votre historique, télécharger vos informations, gérez votre activité future…

Les conséquences  sur le ciblage publicitaire pour les entreprises

Les utilisateurs auront désormais plus de contrôle sur leur vie privée. En revanche, il y aura une incidence sur le ciblage publicitaire des marques car celles-ci se servent des informations personnelles des utilisateurs pour afficher des publicités personnalisées.

Vous souhaitez plus d’informations ou êtes intéressé pour développer vos réseaux sociaux d’entreprise ? Iziweb Crea vous propose de la publicité ou la gestion de vos comptes sur les réseaux sociaux. Contactez-nous !

chiffres clés Instagram

Est-ce instagramable ? Telle est la question que tout le monde se pose aujourd’hui avant de se lancer sur le réseau social. Instagram s’est imposé comme un outil puissant de partage de photos et de vidéos incontournable pour les influenceurs, les annonceurs et les marques. Découvrez l’ensemble des chiffres et données Instagram pour l’année 2019.

Les chiffres clés Instagram dans le monde

  • 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels en 2019 :

Parmi tous les chiffres Instagram celui-ci est le plus impressionnant. Instagram a atteint le milliard d’utilisateurs mensuels depuis juin 2018. C’est une belle performance pour une application dont la fonction principale reste le partage de photos.

  • 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens en 2019 :

A travers le monde, plus de 500 millions d’utilisateurs utilisent le réseau social tous les jours pour partager des photos et des vidéos.

  • 11% de l’audience d’Instagram réside aux États-Unis:

Les pays comptant le plus d’utilisateurs sont les USA (110 millions), le Brésil (66 millions), l’Inde (64 millions) et l’Indonésie (56 millions).

  • Les comptes qui ont le plus d’abonnés sont celui d’Instagram lui-même avec 306 millions d’abonnés suivi de Cristiano Ronaldo (175 millions), Ariana Grande (159 millions) et de Selena Gomez (153 millions).

Les chiffres clés Instagram en France

  • 17 millions de Françaissont chaque mois sur Instagram, c’est 3 millions de plus qu’il y a un an, soit 31%  des internautes, et 25% de la population totale.
  • Instagram représente  25 millions de visites uniques par mois, et 7,3 millions par jour.
  • 11,7% des internautes français visitent Instagram chaque jour, c’est 28% pour la tranche des 15-24 ans.
  • 66,7% des moins de 13 ans déclarent utiliser Instagram.
  • 54% des instagrammers français sont des femmes (…46% des hommes).
  • La France se positionne à la 15 ème place du classement des pays comptant le plus d’utilisateurs.
  • En moyenne, un utilisateur français ouvre son application Instagram jusqu’à 10 fois par jour mais c’est encore plus pour certains addicts de thématiques comme les hashtags #Food ou #Love.
  • Coté influenceurs, en France, la plus grande communauté sur Instagram appartient à Norman (5,7 millions d’abonnés), suivi de près par Cyprien (5,6 millions) et Enjoy Phoenix (4,7 millions).

Chiffres clés pour les marques et entreprises

Il existe environ 25 millions de profils professionnels dans le monde. De plus, plus de 200 millions d’utilisateurs du réseau social consultent au moins un profil professionnel tous les jours. De ce fait, 90% des comptes suivent une entreprise sur Instagram.

Instagram aide 80% des utilisateurs à se décider avant d’acheter un produit ou un service.

83% des instagrammeurs disent découvrir de nouveaux produits et services sur Instagram.

Vous souhaitez développer votre présence sur Instagram ou d’autres réseaux sociaux ? Contactez-nous !

Source: BDM, Digimind

mobile social

Usage du digital, des réseaux sociaux et du mobile : en 2019, où en est-on ? Hootsuite et We Are Social ont récemment publié leur étude sur le 2e trimestre de l’année. L’occasion pour nous de faire le point sur les habitudes des internautes aujourd’hui.

Quelles sont les nouvelles habitudes des internautes ?

Le mobile prend de plus en plus d’importance dans la navigation des internautes. Selon l’étude publiée, 50% du trafic web provient du mobile. Les ordinateurs ne représentent que 45,5% du trafic. Les autres supports (tablettes, consoles…) représentent moins de 4%.

Ce sont les vidéos (93% des internautes) et la musique (70%) qui sont les contenus les plus lus sur Internet. Récemment, l’écoute de la radio (47%) et de podcasts (39%) prend également de l’ampleur.

On remarque également que le visionnage des compétitions de e-sport et de live stream est la pratique la plus importante dans le visionnage de vidéos, notamment chez les moins de 24 ans.

Qu’en est-il des réseaux sociaux ?

Selon cette étude, on compterai 3,5 milliards d’internautes actifs sur les réseaux sociaux. Cela représente environ 46% de la population mondiale. Ce sont bien sûr les 16-34 ans qui ont le plus de comptes sur des réseaux différents : 9 en moyenne.

Facebook reste toujours en tête, avec plus de 2 milliards de comptes. Suivent, dans cet ordre Youtube (environ 2 milliards), Whatsapp (1,6 milliard), Messenger (1,3 milliard), WeChat (1,1 milliard) et Instagram (1 milliard).

Face à cette présence grandissante des internautes sur les réseaux sociaux, les entreprises ont l’embarras du choix pour faire de la publicité. L’audience publicitaire a augmenté sur la plupart des plateformes, à l’exception de Twitter. C’est notamment Snapchat qui voit son audience publicitaire augmenter de 19%, contre +5,9% pour Instagram, +4% pour LinkedIn et +3% sur Facebook.

Vous souhaitez améliorer votre visibilité sur le web ? Misez sur les réseaux sociaux. Iziweb Crea se charge de votre community management ou de vos campagnes publicitaires pour maximiser votre présence et votre notoriété.

Source : BDM

Votre entreprise est naissante et toute votre notoriété est encore à construire ? Les réseaux sociaux peuvent vous être d’une grande aide. Iziweb Crea vous explique tout l’intérêt des réseaux sociaux, du community management et de la publicité pour développer votre activité.

Pourquoi être présent sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux (Facebook en tête) totalisent plus de 3 milliards d’utilisateurs. C’est donc un canal qu’il est intéressant d’exploiter. Contrairement aux autres canaux de communication, les réseaux sociaux transforment le lien entreprise / client. Si la communication a très longtemps fonctionné à sens unique, elle devient un réel échange à l’heure des réseaux sociaux.

Tous les avantages des réseaux sociaux pour développer son activité

Tout d’abord, mettons en avant le coût (très faible) de ce canal de communication. Il permet en effet de diffuser un message sous forme de publication sans que cela ne soit payant, en comparaison à tous les autres canaux de communication existant. Les publications offrent elles-mêmes beaucoup de possibilités : photos, vidéos, GIF, sondages, articles…

Ce canal permet également de construire et développer sa notoriété par le biais des internautes. Un contenu intéressant sera en effet « liké », partagé, commenté, ce qui augmentera de fait la visibilité de la page.

Les réseaux sociaux peuvent aussi servir à relayer le contenu présent sur votre site Internet ou votre partie blog : cela amènera donc davantage de trafic sur le site.

De plus, beaucoup d’internautes, et notamment les jeunes générations, qui seront les acheteurs de demain, choisissent les réseaux sociaux pour communiquer avec l’entreprise grâce à la messagerie privée. Cela permet alors d’être disponible pour sa communauté et lui fournir une expérience qui améliorera l’e-reputation de l’entreprise.

Enfin, les réseaux sociaux proposent de faire de la publicité, qui, si elle est bien réalisée, se fond avec le reste des publications et permet de toucher une cible précise et d’inciter à la prise de contact.

Vous souhaitez plus d’informations ou êtes intéressé pour développer les réseaux sociaux de votre entreprise ? Iziweb Crea vous propose de la publicité ou la gestion de vos comptes sur les réseaux sociaux. Contactez-nous !

Source : Webmarketing&Co’m

ciblage facebook

Afin de lutter contre l’aspect discriminatoire de la publicité ciblée, Facebook a annoncé supprimer plus de 5000 critères de ciblage, ce qui prendra effet cet automne. En effet, l’entreprise avait été accusée par le secrétaire américain au logement Ben Carson de permettre aux annonceurs du secteur de la location immobilière d’exclure certaines personnes de leur publicité, en fonction de critères précis (ethnie, sexe, religion, handicap..).

Discrimination publicitaire : les critères supprimés

Les options de diffusion des publicités Facebook permettent actuellement de cibler très précisément sa publicité. Il est par exemple possible d’exclure ou inclure les personnes intéressées par un thème particulier. Les thèmes sont variés et touchent entre autres la religion. Il est donc possible, par exemple, de choisir de diffuser une publicité à un public intéressé par le christianisme, l’hindouisme, l’islam…

Face aux dernières accusations faites à Facebook, l’entreprise a répondu rapidement que 5000 options de ciblages seraient bientôt supprimées : « Bien que ces options aient été utilisées de manière légitime pour atteindre les personnes intéressées par un produit ou un service donné, nous pensons qu’il est plus important de réduire les risques d’abus.« . L’entreprise insiste sur les caractères ethniques et religieux, prioritaires à supprimer.

Rappelons qu’il est interdit en France de cibler la publicité sur une base ethnique ou religieuse. Les données sensibles (opinion politique, orientation sexuelle, appartenance syndicale…) doivent elle faire l’objet d’un consentement préalable avant toute collecte.

Un certificat de respect

Facebook a également prévu de mettre en ligne un certificat de respect de la politique de non-discrimination. Tout annonceur se devra alors de remplir un formulaire pour pouvoir continuer à faire de la publicité sur le réseau social.

Source : Le Blog du Modérateur