requêtes 2017

2017 : les recherches les plus populaires

Google a publié dernièrement les requêtes les plus tapées dans son moteur de recherche pour l’année 2017. Actualités, films, séries, définitions et tuto, quelles ont été les recherches les plus populaires de l’année ?

requêtes 2017

Les tendances 2017 sur Google en France

Côté actualités, c’est Johnny Hallyday qui monopolise la plupart des requêtes, suivi par l’affaire Maëlys, les sondages de l’élection présidentielle, la primaire de gauche et l’ouragan Irma. Les films les plus recherchés sont « 50 Nuances de Grey », « Fast and Furious 8 », « Wonder woman » et « Valerian ». La série la plus populaire sur le moteur de recherche Google reste « Game of Thrones », suivie de « 13 Reasons Why », « Stranger Things » et « Prison Break ». Parmi les sportifs, c’est Neymar qui est le plus recherché sur Google, puis Mbappe, Coutinho et Evra.

Les français ont également recherché majoritairement les recettes de la tartiflette, du boeuf bourguignon, du gratin dauphinois ou encore de l’osso bucco, ainsi que les définitions de « oligarchie », « ergonome », « régalien », « PMA » et « assomption ». Parmi les fameuses requêtes tuto « Comment… », les français ont cherché comment faire du slime, comment voter blanc, comment faire une procuration…

Et les recherches dans le monde ?

Google a également donné son TOP 10 des recherches effectuées dans le monde, ce qui donne :

  • Hurricane Irma
  • iPhone 8
  • iPhone X
  • Matt Lauer
  • Meghan Markle
  • 13 Reason Why
  • Tom Pitty
  • Fidget Spinner
  • Chester Bennington
  • India National Cricket Team

Source : Le Blog du Modérateur

Knowledge Graph

L’affichage des résultats en première page : les dernières améliorations

Cela fait plusieurs années que Google cherche à améliorer toujours plus ses résultats de recherche, à permettre aux internautes de trouver rapidement l’information qu’ils recherchent et à leur permettre d’avoir accès au maximum d’informations possible. Le moteur de recherche a annoncé récemment trois nouvelles fonctionnalités…

Knowledge Graph

Des extraits de site en position zéro

La position zéro correspond aux résultats apparaissant avant les premiers résultats organiques. Elle reprend des extraits de site visant à apporter immédiatement à l’internaute la réponse à sa question. Il est prévu par Google de compléter cet espace déjà existant avec davantage d’images et de recherches associées. Il s’agit d’une amélioration à double tranchant : les internautes auront donc moins besoin de visiter les résultats organiques présents en première page, mais il s’agit aussi d’une opportunité à saisir pour apparaître en position zéro.

Du contenu dans Knowledge Graph

Google a aussi annoncé une mise à jour de son Knowledge Graph, c’est-à-dire l’encart apparaissant à droite sur une page de recherche et permettant de donner les informations principales recherchées par l’internaute. Celui-ci comportera bientôt du contenu connexe à la requête effectuée sur le moteur de recherche, par exemple des résultats sur des sujets liés, ou des vidéos en rapport avec la requête. On pourra alors, par exemple, avoir accès à des informations sur divers sports d’hiver lorsque l’on effectue une recherche sur le ski.

Du contenu suggéré et personnalisé en fonction des recherches précédentes

Google va également proposer du contenu suggéré. Le principe : en tenant compte de l’historique de recherche d’un internaute, il lui propose du contenu susceptible de l’intéresser. Par exemple, si un internaute effectue plusieurs recherches successives concernant des joueurs de football d’une équipe, le moteur de recherche proposera du « contenu suggéré » en rapport avec les autres joueurs de cette équipe, ce qui pourra intéresser l’internaute. L’objectif est ici de proposer des sujets dans le même domaine que les recherches précédentes, afin d’amener l’internaute à aller encore plus loin dans sa recherche.

Source : Le Blog du Modérateur

Article 22 - Géolocalisation

Géolocalisation : la nouveauté de Google

La géolocalisation est un atout de taille pour les entreprises misant sur un référencement local. Jusqu’à présent, Google permettait aux internautes d’avoir accès à des résultats locaux, déterminés par l’extension de l’outil utilisé (google.com, google.fr…). Ce dernier vient d’annoncer que les résultats peuvent maintenant être déterminés par l’emplacement géographique, sans prendre en compte le moteur de recherche.

Article 22 - Géolocalisation

Quels changements concernant les résultats géolocalisés ?

Parmi les nombreuses requêtes effectuées sur Google, on estime qu’environ 20% de celles-ci donnent des résultats locaux (recherche de commerce, d’hôtel, de restaurant…). Afin d’améliorer les résultats pour l’internaute, Google annonce un changement majeur : les résultats affichés sur desktop et mobile, ainsi que sur Google Maps sont maintenant déterminés par la géolocalisation de l’internaute.

Cette nouveauté entraîne les changements suivants : auparavant, utiliser google.fr ne donnait accès qu’à des résultats de recherches locaux français. Dorénavant, que l’on utilise google.com, google.fr ou par exemple google.co.uk (en Angleterre) pour faire une requête, les résultats locaux qui apparaîtront seront déterminés par la position de l’internaute. Il devient alors possible, par exemple, d’utiliser son moteur de recherche habituel google.fr en Angleterre et d’avoir accès à des résultats locaux et géolocalisés en Angleterre, tels que l’aurait fait google.co.uk. Lorsque l’on se trouve sur la page d’accueil de Google, le pays correspondant est maintenant affiché en bas à gauche de la page.

La modification manuelle : une fonctionnalité supplémentaire

Il est également possible de modifier manuellement ces paramètres dans les préférences du moteur de recherche : la langue du moteur (donc le moteur de recherche utilisé habituellement) et la « zone de recherche ». Cela permet alors à l’internaute d’avoir des résultats locaux du pays de son choix, quel que soit l’endroit où il se trouve. Il devient alors possible, par exemple, d’avoir des résultats locaux anglais lorsque l’on se trouve toujours en France.

Sources : Abondance, Internet Formation

Book online

Google lance le bouton « book online »

Pour les commerces qui travaillent leur référencement local, la fiche « Google My Business » est un atout de taille. Permettant d’améliorer la visibilité et la géolocalisation de l’entreprise, elle apporte aussi de nombreuses informations : les coordonnées, les horaires, le plan, des photos, les notes et avis des internautes… Pour compléter cette fiche, Google va lancer le bouton « Book online ». Nous faisons le point sur cette nouvelle fonctionnalité.

Book online

Un nouveau bouton pour le Knowledge Graph

Le bouton « Book online » (ou « afficher le calendrier » en français), permettra aux internautes de faire des réservations en ligne de façon beaucoup plus rapide, directement depuis le moteur de recherche. Il permet également aux commerçants de suivre leurs réservations sur Google My Business.

Cette fonctionnalité n’est accessible pour l’instant qu’aux États-Unis, mais serait selon Google disponible dans d’autres pays par la suite. Le bouton s’active par le commerçant depuis le tableau de bord Google My Business. La fonctionnalité utilise des sites externes spécialisés dans la réservation en ligne, comme par exemple Booksy aux États-Unis.

En cliquant sur le bouton, l’internaute a accès à un onglet « Schedule » (« calendrier ») avec les services proposés, les horaires disponibles et les tarifs. Certains services peuvent même proposer une courte description. Les internautes peuvent renseigner la date et l’heure de leur choix, ainsi que le service souhaité, et les créneaux disponibles changent alors selon la requête proposée.

book online

Compléter sa fiche My Business : l’intérêt pour les commerces locaux ?

Il s’agit d’un nouveau levier à exploiter pour les commerces locaux : le bouton « book online » rend encore plus rapide le processus de prise de contact de l’internaute qui l’amène en boutique. Idéal pour réserver un restaurant, un hôtel, mais aussi prendre un rendez-vous chez le coiffeur ou le dentiste, cette nouvelle fonctionnalité sera à tester dès sa disponibilité en France !

Sources : Blog du Modérateur

requetes comment

L’analyse de Google sur les requêtes « Comment ? »

Google a lancé récemment un site web permettant de recenser et analyser toutes les requêtes commençant par « Comment… » depuis 2004 dans différents pays. Ainsi, en collaboration avec le designer et journaliste Xaquín González Veira, le site How to fix a toilet (Comment réparer les toilettes) donne de nombreuses informations sur les questions que posent les internautes à Google et révèlent de nombreuses surprises !

requetes comment

Que demandent les internautes à Google ?

Les internautes demandent souvent conseil à Google pour ce qui est des réparations et du bricolage. Cependant, ces requêtes ne sont pas les mêmes en fonction des pays. On remarque qu’en Amérique du Nord et en Asie, c’est la réparation des toilettes qui est la plus recherchée, la Russie recherche davantage la réparation des machines à laver, les pays d’Afrique les réfrigérateurs, et les pays d’Europe recherchent comment réparer des ampoules.

Les requêtes de cuisine sont nombreuses également : les internautes recherchent comment faire des pancakes, comment faire des French Toasts, et comment faire bouillir un œuf… De nombreuses questions posées par les adolescents concernent l’amour, alors que les adultes recherchent « comment gagner de l’argent », « faire un CV » ou « demander un passeport »…

De nombreuses questions concernent également de poids et la santé : « comment perdre du poids », « comment se débarrasser de l’acné », « comment s’endormir vite »…

Les 10 questions les plus posées à Google

Parmi toutes les questions commençant par « Comment », les dix requêtes les plus recherchées sur Google dans le monde sont les suivantes :

  • Comment faire un nœud de cravate ?
  • Comment embrasser ?
  • Comment être enceinte ?
  • Comment perdre du poids ?
  • Comment dessiner ?
  • Comment gagner de l’argent ?
  • Comment cuisiner des pancakes ?
  • Comment écrire une lettre de motivation ?
  • Comment faire du « french toast » ?
  • Comment perdre la graisse du ventre ?

Source : Abondance

Google Images

Modification de Google Images : qu’est-ce qui change ?

Google a modifié son interface de la « recherche images » il y a quelques temps. Cette nouvelle interface a été conçue pour une meilleure expérience utilisateur, la navigation est agréable et fluide. Mais concrètement, qu’est-ce cette mise-à-jour entraine pour les sites Internet ?

Google Images

Le trafic : principal bouleversement de la mise à jour

Auparavant, un internaute qui cliquait sur une image dans Google Images se rendait sur la page en question : l’image apparaissait en évidence et la page sur laquelle elle se trouve apparaissait en arrière plan.

Avec la nouvelle mise-à-jour, l’internaute qui clique sur une image se voit afficher l’image en question dans un cadre noir, avec possibilité de « consulter la page » ou d’ « afficher l’image », mais il ne quitte plus automatiquement Google Images.

Google Images

Conséquence : si l’internaute se contente de visualiser une photo sans se rendre sur la page, la visite n’est pas comptabilisée. Cela a donc entrainé une baisse de trafic importante sur de nombreux sites, notamment les sites de e-commerce.

Cependant, cette baisse de trafic doit être relativisée. La plupart des visites auparavant enregistrées grâce à Google Images correspondait à des internautes qui consultaient une page pour voir l’image en grand et / ou pour la télécharger, et qui ne visitaient pas forcément la page. Aujourd’hui, si la visite est comptabilisée, c’est que l’internaute a décidé de visiter la page, les données sont donc plus qualitatives. Cette mise-à-jour de Google Images permettrait donc d’avoir accès à des statistiques plus précises et plus fiables.

D’autres changements à prendre en compte

Avec cette nouvelle interface, un internaute qui clique sur une image a accès au titre de l’image (correspondant à la balisede la page), au nom du site et à un extrait de texte. Raison de plus pour soigner ses balises et son contenu !

Ce qu’il faut retenir : la mise-à-jour de Google Images entraine certes une baisse de trafic mais permet d’avoir des meilleures informations sur le trafic réel. Et les données affichées dans l’encart noir peuvent être un levier supplémentaire pour inciter l’internaute à visiter la page.

Sources : AbondanceLa Revanche des sites

requetes 2016

Les mots-clés les plus recherchés de 2016

En cette fin 2016, Yahoo et Google nous communiquent quelques données sur les requêtes les plus demandées par les internautes. Rétrospective des recherches 2016 sur les moteurs de recherche Yahoo et Google…

requetes 2016

LES SUJETS LES PLUS RECHERCHÉS EN 2016

Chez Google comme chez Yahoo, c’est l’Euro 2016 qui domine les recherches de cette année 2016. On note également le jeu Pokémon Go dans les principales requêtes de Google. Suivent ensuite le tour de France, les Jeux Olympiques de Rio et l’élection américaine.

Yahoo nous fournit le TOP 10 des sujets d’actualité les plus recherchés :

  • Brexit
  • Crash d’Egyptair
  • Attentat de Nice
  • Panama Papers
  • Ali Bongo
  • Salah Abdeslam
  • Syrie
  • Grève SNCF
  • Myriam El Khomri
  • Séisme en Italie

Parmi les personnalités politiques, on note Hillary Clinton et Donald Trump. Du côté des célébrités, Kim Kardashian arrive en première, suivie de Céline Dion et Jeremstar.

LES RECHERCHES EN FRANCE SUR GOOGLE

En France, les personnalités politiques les plus recherchées sont Nicolas Sarkory, Emmanuel Macron et François Hollande.

L’acteur le plus recherché de cette année est Benoit Magimel. Parmi les personnalités télé, on compte Bertrand Chameroy, Gilles Verdez et Camille Lou. Du côté des footballeurs, c’est Antoine Griezmann qui arrive en premier. Les chansons les plus recherchées sont « On écrit sur les murs » de Kids United et « Work » de Rihanna.

En France, les questions les plus recherchées sont « Comment télécharger Pokemon Go ? » et « Comment voter à la primaire de la droite ? ». Les français ont également recherché les définitions de « empathie », « bipolaire » et « pragmatique ».

Sources : France SoirAbondanceTendance Ouest.

indexation mobile

Google annonce l’indexation mobile

En 2015, Google annonçait ne pas utiliser d’index spécifique pour son moteur mobile et afficher des résultats similaires sur smartphone et sur desktop. Cependant, Gary Illyes a annoncé le mois dernier que Google basculerait « dans quelques mois » vers un index mobile. Quels sont les changements à prévoir concernant les positions de référencement naturel en 2017 ?

indexation mobile

QU’EST-CE QUE L’INDEXATION MOBILE ?

Auparavant, Google mettait en avant la version desktop des sites dans son classement, et ce classement se répercutait sur mobile. Gary Illyes vient d’annoncer que Google va bientôt passer d’un index desktop à un index mobile.

Cela signifie que Google va indexer les versions mobiles et non les versions desktop de chaque site, et cette indexation va primer sur l’indexation desktop. Le référencement de chaque site va donc être impacté par sa version mobile.

Gary Illyes aurait également annoncé que l’index desktop ne disparaitrait pas complètement, mais deviendrait secondaire, après l’indexation mobile.

QUELLES CONSÉQUENCES SUR LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL ?

De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour continuer à bénéficier d’un bon référencement, malgré cette mise-à-jour. De nombreux webmasters choisissent d’alléger leurs pages mobiles et y ajoutent moins de contenu, pour qu’elles soient plus rapide au chargement. Si Google s’intéresse maintenant aux versions mobiles de chaque site, les pages présentant peu de contenu (et donc peu de mots-clés) seront pénalisées. Il est donc essentiel de soigner le contenu et les mots-clés de ses pages mobiles.

Il est préconisé d’avoir un site responsive (qui s’adapte à la taille de l’écran). Celui-ci sera identique sur desktop et smartphone, avec la même quantité de contenu, tout en étant parfaitement optimisé pour l’affichage mobile.

Il n’y a pas encore de sortie officielle pour ce nouveau modèle d’indexation, cependant, cela laisse le temps aux webmasters d’optimiser leurs sites, d’adapter leur stratégie digitale et de référencement.

Sources : AbondanceMétadosi