Le travail des référenceurs comporte de nombreuses techniques : travail sur la structure du site, travail sur son contenu, netlinking… Certaines pratiques sont plus ou moins bien vues par Google et peuvent donc présenter des risques de sanctions. Le « PBN » est l’une des grandes tendances du moment.

PBN

PBN : quelle est leur utilité ?

L’abréviation PBN, pour « Private Blog Network », désigne un réseau de sites Internet créé dans le but de mettre en place artificiellement un grand nombre de liens vers un site principal. Cela permet alors de faire remonter le site dans les résultats de recherche. Utiliser un réseau de sites pour référencer un site permet au référenceur des créer un grand nombre de liens à sa guise et d’améliorer le positionnement de son site (ou de celui de son client) de façon très rapide. De plus, on utilise généralement pour cela des noms de domaines expirés : les sites du réseau bénéficient alors du l’ancienneté du nom de domaine et les backlinks ont donc plus de poids.

Cette technique est considérée comme du « spam » pour Google. Relevant du « Black hat SEO », la technique du PBN présente donc des risques si l’on décide de l’utiliser pour référencer ses sites.

Quel est le risque d’utiliser des PBN ?

Les sites et blogs qui constituent les PBN sont généralement des réseaux de sites « bourrés de liens », qui ne sont jamais consultés, présentant des contenus de faible qualité qui ont uniquement pour but de placer des liens sur des ancres particulières.

Étant donné que cette technique se démocratise de plus en plus auprès des référenceurs, il est possible que Google mette un jour en place une nouvelle mise à jour de son algorithme, qui sanctionne les sites utilisant cette technique.

Ceux-ci peuvent donc se voir perdre un nombre important de positions au mieux, ou disparaître complètement des moteurs de recherche dans le pire des cas.

Il est donc préférable d’utiliser des techniques plus propres : travail sur la structure du site, sur son contenu, utilisation de sites qualitatifs, rédaction de contenu unique… Votre site vous remerciera !

Source : Abondance